Nuits parisiennes : une page se tourne

Dans la communauté 3e genre, qui n’a jamais entendu parler au moins une fois de la MdT ?
Je peux encore admettre que ça ne vous dise rien si vous ne vivez pas en France mais, si vous êtes parisien-ne, ces 3 lettres doivent résonner à vos oreilles comme la mélodie du marchand de glace : la promesse d’une source de plaisirs !
mdt axeLa MdT est un lieu incontournable pour les T-girls et leurs admirateurs.
Il s’agit ni plus ni moins du premier club transgenre français ouvert à tous les genres depuis un quart de siècle ! La « Maison des Travesties » est situé dans le 17ème, dans la bien nommée « Rue des Dames ».
Même si je ne m’y suis rendue qu’une seule fois dans ma vie de « fille » (début janvier 2012), j’en garde un souvenir impérissable. Je m’y étais sentie tout de suite à l’aise et j’avais même rencontré des personnes avec lesquelles je suis restée en contact longtemps après mon passage. Nul doute que si j’habitais Paris, je serais devenue rapidement une habituée de l’endroit. 
76620544_2517706141658573_5656719383372759040_o
Malheureusement, je n’aurai plus l’occasion de me rendre à la rue des Dames. En effet, le bail n’est pas renouvelé et la MdT telle qu’on la connaît depuis toujours va donc fermer ses portes pour une durée indéterminée, jusqu’à ce qu’un nouvel endroit soit trouvé pour poursuivre l’aventure.
 
Afin de marquer le coup et de tourner la page de la plus belle des manières, une grande soirée d’adieu est organisée ce vendredi 22 novembre (21h-5h00) à laquelle il serait dommage de ne pas participer.
Les infos à propos de cette soirée exceptionnelle se trouvent sur ce groupe FB
 
Alors si vous êtes dans le coin, je ne peux que vous conseiller d’aller faire un (dernier) tour à l’Axe Bleu. En tout cas, si j’en avais la possibilité, moi, je le ferais très certainement !
75210166_2517704764992044_1139138125625294848_o

Candidates Miss Fetish recherchées

Cette année, Master Taurus, qui est connu comme étant LA référence belge en terme de BDSM, organise pour la 8ème fois déjà un festival consacré à cette discipline et à tout ce qui gravite autour.

Le « Fetish BDSM Festival«  se tiendra les vendredi 25 et samedi 26 octobre prochain, toujours au même endroit, à Baasrode, au Hangar 43.
Les exposants seront nombreux, ainsi que les shows qui se succèderont sur la grande scène.
Vous pourrez parcourir les allées pour découvrir des nouveautés dans les différents stands où vous pourrez faire vos achats. Les colliers, martinets et autres accessoires destinés à provoquer des sensations fortes seront mis à l’honneur, bien plus que la lingerie traditionnelle que vous pourriez trouver dans un salon de l’érotisme lambda.
Ici, les curieux et non-initiés seront minoritaires. Ce festival attire clairement un public pour qui le BDSM ne se limite pas aux 50 nuances de l’autre comique…
De plus, comme les années précédentes, un espace de jeux sera mis à la disposition des visiteurs. Vous y trouverez principalement du « matériel lourd ». Pour les petits accessoires, rien ne vous empêche d’apporter les vôtres ou d’en acheter sur place.
Comme l’année dernière, l’un des shows proposés sera l’élection de Miss Fetish. Le samedi soir, ce seront les candidates à Miss Fetish « ladies » qui défileront.
Mais la veille, vendredi soir, la scène sera mise à disposition des candidates à Miss Fetish T-girl 2019.
Le principe de cette élection est simple : il sera demandé à chaque participante de défiler, l’une après l’autre, dans sa plus belle tenue pendant 2 à 3 minutes. Vous pouvez choisir votre musique d’accompagnement. Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec le fait de défiler, rien ne vous empêche de proposer un petit show avec la collaboration d’un-e soumis-e par exemple.
Ensuite, les participantes seront jugées sur leur aptitude à manier le martinet sur les fesses d’un soumis qui leur sera prêté. Enfin, elles se testeront à l’art du bondage et, au terme de ces différentes épreuves, le jury élira enfin Miss Fetish Tgirl 2019.
miss fetish 2019
Si vous désirez participer à cette élection, voici ce qu’il est utile de savoir :
* le show débutera peu avant minuit. N’arrivez pas sur place en dernière minute, surtout si vous devez encore vous préparer;
* le Hangar 43 met à votre disposition un vestiaire afin d’enfiler votre plus belle tenue pour le show et de pouvoir reprendre un look « normal » avant de rentrer chez vous;
* le Hangar 43 étant en temps normal une « salle des fêtes », il n’y a pas de douche prévue. Vous pourrez par contre vous rafraichir aux éviers dans les toilettes, celles-ci elles sont grandes et spacieuses;
* pour la première partie du show (défilé), vous devez apporter votre morceau de musique sur support USB;
* si vous désirez faire un numéro qui nécessite du « mobilier léger » (chaise ou autre), merci de le signaler directement lors de votre inscription;
* les inscriptions pour le concours se font soit chez moi (aleksansdraps@gmail.com) soit auprès de mon amie Michelle (latexstacey@gmail.com);
* vous pouvez encore vous inscrire le soir-même auprès de Master Taurus, de moi ou Michelle, en arrivant sur place
* l’entrée est fixée à 10€ pour toute T-girl, participante ou non, qui arrive sur place déjà en tenue. Ce tarif est uniquement valable le jour de l’élection, à savoir le vendredi. Le samedi le tarif est de 25€.
Je pense avoir tout dit. A vous de jouer à présent !  😉

Le Fuchsia’s Club vous accueille cet été !

L’été sera chaud cet été sur la Côte d’Azur !

En effet, à partir du dimanche 28 juillet, et pendant 3 semaines, vous aurez la possibilité de passer vos après-midis et/ou soirées dans un endroit spécialement dédié aux T-girls et à leurs admirateurs.

C’est Julie (ou Laetitia dans le cas présent), organisatrice des Soirées Fuchsia, qui propose ce nouveau concept.

Ca se déroulera au Château de Trédos, club libertin situé en plein centre d’Agde. C’est un endroit que j’ai visité l’année dernière à l’occasion de ma « tournée française estivale des clubs libertins ».

Comme dans tout bon club qui se respecte « Tout y sera permis, mais rien ne sera obligé ». Vous pourrez profiter des installations telles sauna, hammam (l’occasion de tester votre mascara waterproof…) ainsi que du donjon et des nombreux autres coins câlins.

Toutes les infos, num de téléphone et adresse mail sont indiqués sur le flyer ci-dessous.

Que dire de plus ? Peut-être « Bonnes vacances !! »  😉

fuschia agde

Du changement et des nouveautés

Le petit monde des clubs libertins est en perpétuelle évolution. Certains clubs changent leurs prix, d’autres ajoutent de nouvelles soirées à leur agenda. Il y a lieu de se renseigner avant de faire le déplacement si on ne veut pas avoir de surprise. Je suis là pour vous faire part des derniers changements.


MODIFICATION DE TARIF
Le club Goesting augmente ses prix. Lors de la soirée trav du 1er mercredi, le tarif T-girls passe de 20€ à 30€. Ils ont également instauré 3 tarifs différents pour les couples en fonction du genre des binômes. Le tarif couple H/TV, celui qui nous intéresse, passe à 50€.
Je trouve personnellement que ça commence à faire cher et en plus les femmes seules sont favorisées lors de cette soirée Spéciale Trav : elles ne paient leur entrée que 5€.
Ces mêmes tarifs sont également d’application pour l’après-midi bisex hebdomadaire du mardi.

Légère augmentation de tarif également à l’Eroxx, depuis quelques mois déjà. Alors que les T-girls étaient invitées lors de la soirée du 3ème jeudi, le tarif passe maintenant à 10€. Cependant, le rapport qualité-prix reste toujours imbattable et l’endroit reste l’un de mes préférés en Flandre.

NOUVEAUTESAff soiree trav shoushou
Alors que le Shoushou Club va bientôt fêter ses 16 ans d’existence, une soirée spéciale 3ème genre y est programmée pour la première fois depuis l’ouverture du club ! Il était temps que ça se fasse et, pour tout dire, il est surprenant que ça n’ait pas été instauré plus tôt, Shoushou étant historiquement le premier club belge à avoir été géré par une trans !
La soirée se déroulera ce vendredi 26 avril dès 19h et les tarifs sont légèrement différents de l’habitude. Vous trouverez tous les détails sur le flyer publié dans cet article. Il est demandé d’effectuer une réservation, ce qui est aussi assez inhabituel. N’oubliez pas de le faire, l’e-mail de contact est mentionnée sur le flyer.

 

56842676_1034329300092100_4198589806130757632_oLe club Eroxx, en collaboration avec Lana Biatchi, déjà instigatrice de la soirée 3ème sexe du 3ème jeudi, propose une nouvelle journée mensuelle chaque 1er dimanche après-midi. Tout le monde est bienvenu, et cela inclut les T-girls mais aussi les adeptes de fétichisme en tout genre. Cette party est intitulée « Bi kinky party », ce qui est assez clair. Le prix pour T-girls est le même que lors de la soirée du 3e jeudi, le service (all-in) également.

Enfin, après des années sans aucune activité coquine programmée le dimanche, un nouvel évènement dominical voit le jour à l’Erodance, près de Gand. La première « Sunday T-girl teaparty » fut organisée en avril et attira beaucoup de monde. L’Erodance, en collaboration avec Bazaar Boudoir et moi-même, avons décidé de rendre cet évènement mensuel. La Sunday T-girl teaparty se déroulera chaque mois le 2ème dimanche et tout le monde y est bienvenu.

erodance 1205 final

Voilà en gros ce qu’il y a à savoir pour l’instant, mais je ne manquerai pas de vous tenir informé-e-s en cas de nouvelles modifications.

Retrouvez tous les liens vers le site des clubs cités dans la partie « adresses » de ce blog.

On vous invite à boire le thé

Elle est bien loin la belle époque du dimanche après-midi, qu’on passait en famille devant la télé, le regard attendri par l’émission de Jacques Martin qui faisait chanter nos petites têtes blondes.
De nos jours, le dimanche est synonyme de rediffusion d’émissions qui ont déjà été programmées en semaine alors, fatalement, on s’ennuie.
Oui mais ça, c’était avant !
Car dimanche prochain, le 14 avril, il sera interdit de dire qu’il n’y a rien à faire ou qu’on ne sait pas où aller pour s’amuser.

flyer erodance project2Les T-girls, les trans, mais aussi les couples, les femmes et les hommes seuls, enfin bref, tout le monde est bienvenu à la première « Sunday Tgirl Tea Party » qui se déroulera au club Erodance, non loin de Gand.

Il s’agit d’une co-organisation « Erodance-Bazaar Boudoir-Alexandra ».
La petite fête débutera à 15h pour se terminer 6h plus tard. Les boissons sont, bien sûr, comprises dans le prix.

Les journées libertines étant peu fréquentes le jour du Seigneur, que dire des journées Trav/Trans qui sont en général organisées exclusivement en semaine ! Voici enfin une alternative qui permettra à toutes celles et ceux qui ne savent pas se libérer les jours de semaine de vivre leurs fantasmes en toute sérénité. Quant aux autres, ils pourront venir sans avoir à prendre congé au boulot, quel bonheur !

Nous vous attendons nombreuses et nombreux à cette première journée spéciale à l’issue de laquelle il sera décidé de poursuivre ou non l’aventure.

Toutes les infos sont reprises sur le flyer, il ne vous reste plus qu’à noter la date dans votre agenda !
A dimanche prochain !

Du nouveau dans le Hainaut

UPDATE JUILLET 2019 – CE CLUB EST DEFINITIVEMENT FERME.

 

Depuis quelques mois, des amies me questionnaient régulièrement pour savoir si j’avais entendu parler d’un nouvel endroit « pour nous » à La Louvière (entre Mons et Charleroi).

Ca m’intriguait car je ne voyais pas de quoi ces personnes pouvaient bien parler, jusqu’à ce qu’on me précise via quel canal contacter la personne responsable.
Le contact fut pris rapidement et j’ai saisis l’opportunité d’une soirée au Shoushou club pour faire un stop en cours de route par La Louvière.

Le « Paty’s Club » (du nom de sa propriétaire) n’est pas un club libertin à proprement parler même si ça y ressemble très fort. De par mon expérience, je dirais que ça s’apparente un peu à un club version française : un prix unique et démocratique pour tous (20€), mais les boissons sont à la carte, avec des tarifs au dessus de la moyenne.

Lors de votre première visite, il vous faudra exhiber votre carte d’identité afin de vous inscrire comme « membre ». Cette formalité est gratuite et discrète (on vous attribue simplement un numéro de membre à retenir, aucune trace écrite). Il est possible de faire l’acquisition d’une carte VIP (100€) mais elle n’est valable qu’une semaine. Cette carte vous donne droit à l’entrée illimitée pendant 7 jours, ainsi qu’à un pourcentage sur le prix des boissons. Ca peut être intéressant si vous habitez la région proche et que vos horaires vous permettent des visites très régulières. Ce sera bien moins intéressant si vous vivez loin de La Louvière.

Capture

Ce bar libertin se veut un endroit de rencontres « LGBT friendly » où tout est possible mais rien n’est obligé. Paty l’annonce clairement sur son site : priorité aux T-girls et aux hommes qui les apprécient. Si la bisexualité n’est pas votre trip, c’est pas vraiment la peine de venir.
Ouvert tous les jours (midi – minuit) sauf le mercredi, il est possible de venir simplement boire un verre, soit accoudé au bar, soit confortablement installé dans un divan, mais vous pouvez aussi aller au fond de la pièce, dans un espace qui s’apparente à une mini salle de ciné. Si vous êtes chaud et que vous rencontrez quelqu’un qui a la même température que vous, quelques alcôves sont présentes et d’autres sont encore en chantier à l’heure d’écrire ces lignes. Les adeptes du BDSM trouveront également, à terme, leur bonheur. Un carcan est déjà mis à disposition, une croix de St André suivra plus tard. A noter que tout le gros oeuvre, ainsi que la fabrication du matériel BDSM sont réalisés par Paty qui est très habile de ses 10 doigts. D’autres aménagements suivront, notamment en été 2019, avec l’inauguration d’une terrasse et d’un grand jacuzzi extérieur, tous deux à l’abri des regards indiscrets.

Ce que j’en pense : déçue par les clubs trop grands où les gérants n’ont plus le temps de sympathiser avec la clientèle, déprimée par l’état de vétusté de certains autres clubs, Paty a ouvert cet espace pour proposer une alternative à ce qu’on trouve dans la région. L’initiative est louable mais si j’étais à sa place, je reverrais ma politique tarifaire. Le prix des boissons en rebutera plus d’un, c’est une certitude. Les tarifs VIP correspondent mieux aux attentes de la clientèle. La clientèle, il va aussi falloir la trouver. Je pense qu’il serait bon d’organiser un évènement spécial qui fera découvrir l’endroit aux personnes de la région mais aussi d’ailleurs en Belgique.
Il faudra ensuite fidéliser la clientèle en proposant des soirées à thème certains jours de la semaine, de telle manière que le public sache quel jour lui correspond le mieux.
Avec le temps, ce lieu pourrait devenir un point de chute sympa. C’est tout le malheur que je lui souhaite et je n’hésiterai pas à vous en reparler en temps utile.

Paty’s club : 25 rue du temple, 7100 La Louvière

Une nouvelle soirée pour « nous »

Un nouveau club vient d’ouvrir récemment en Belgique.
Den Biechtstoel (« le confessionnal », tout un programme…) est situé à Waasmunster, à mi-chemin entre Gand et Anvers.
C’est la région dans laquelle habite Michelle, une T-girl très active dans le milieu. Déjà organisatrice des soirées « Trannies meet kinksters » à l’EroDance, elle propose maintenant une soirée dans ce nouveau club.

« T-girls cum for free » se déroulera vendredi 30 novembre prochain.
Comme le nom de l’event l’indique, l’entrée est gratuite pour les T-girls. Cependant, si vous êtes un homme qui aime porter de la lingerie et des talons hauts sans pour autant vous maquiller, le prix sera différent (20€).
Un buffet croque-monsieur/hot dog sera disponible, les boissons étant comprises dans le prix.

den biechtstoel
un jacuzzi dans l’alcôve. Non, vous ne rêvez pas.

Je ne peux pas dire grand chose par rapport au club que je n’ai pas encore visité mais le descriptif fait par Michelle, ainsi que les photos sur leur site, laissent présager d’un endroit bien pensé pour s’adonner à tout type de plaisir : 3 jacuzzis, diverses alcôves, des coins lounge, un petit ciné, une sélection musicale allant du funk à la techno en passant par le disco.
Pour les amatrices de latex, il est également bon de savoir que Michelle sera présente avec son petit stand de Bazaar Boudoir et qu’elle prendra vos commandes pour la confection de vos vêtements fétiches sur mesure.

Il me reste à vous donner l’adresse et l’horaire :

Den Biechtstoel, 83 Grote Baan, 9250 Waasmunster
vendredi 30 novembre, de 21h à 3h du matin

Du nouveau à Liège !

Plus que quelques fois dormir avant le 15 octobre.
Pourquoi cette date est-elle si importante ? Et bien tout simplement parce que ça fera 10 ans cette année que, ce jour-là, on célèbre la « Journée Mondiale du lavage des mains ». 😯
Bon ok, il y a aussi autre chose ce jour-là.

Le Club 139 vous propose, en collaboration avec bibi, la première journée / soirée « Trav & Men only ».
Le principe est identique à ce qui se fait depuis un an au X-freedom : cet évènement est réservé aux travs et trans non opérées ainsi qu’aux hommes qui les apprécient.

Le club 139 est, en temps normal, un sauna ouvert du mardi au vendredi à la clientèle gay. Le samedi, il remplit la fonction de club libertin et ouvre ses portes également aux femmes et aux couples.
Ce lundi 15 est particulier à plus d’un titre.
Tout d’abord par le fait qu’en général, ce jour-là, le sauna est fermé.
La précision est importante car si vous allez voir sur le site officiel du 139, aucune mention n’est faite à propos de cette journée du 15 octobre. Ca peut donc prêter à confusion.
D’autre part, le tarif sera différent de l’habitude.
Les T-girls auront l’entrée gratuite, et on demandera aux hommes 20€ pour bénéficier de l’accès au club, à ses infrastructures (notamment le sauna) et pour profiter du buffet tapas accessible à tous, de 14h à 23h.
Cependant, il est important de signaler qu’il sera demandé à chacun et chacune de consommer pour minimum 20€ en boissons (celles-ci ne sont pas comprises dans le prix).

Autre info importante à mes yeux, il n’y a pas de parking privé au 139, qui est situé dans une rue assez résidentielle. Bon à savoir, si vous comptez arriver en fille. Pensez à porter une tenue correcte afin de ne pas choquer le voisinage.
Enfin, dernier point qui vaut la peine d’être mentionné, les alcôves sont situées à l’étage et il est interdit de s’y rendre chaussures aux pieds, notamment parce qu’il faut traverser un petit passage humide. Il vous faudra donc retirer vos escarpins et les laisser en bas, ou alors vous faites comme moi et vous coquinez au bar ou dans le vestiaire. 😉

J’espère que cette première journée sera couronnée de succès et que le public visé (t-girls et hommes en provenance des régions de Liège, Namur, Malmedy et même – pourquoi pas- de Hollande) seront de la partie afin qu’on puisse réitérer ce type d’évènement à intervalle régulier.

Une question ? Prenez contact avec Ali, via la page FB du 139. Ou alors prenez contact avec moi et surtout, surtout, parlez-en autour de vous !

Merci les loulous ! 😛

15102018 club 139v2

Nouvelle édition du Fetish/BDSM fest

Pour la 7ème année déjà, Master Taurus propose aux adeptes du fétichisme et des pratiques BDSM de se réunir lors d’un week-end qui leur est consacré, au Hangar 43 à Dendermonde. Ici, pas de « touristes » comme aux salons de l’érotisme, le public est composé uniquement de gens qui savent pourquoi ils sont là, des passionnés ou carrément des grosses pointures du milieu.

Cette année encore, vous pourrez faire vos emplettes auprès de nombreux exposants, vous pourrez faire connaissance et discuter de vive voix avec des personnes qui partagent la même passion que vous, et vous pourrez même pratiquer votre Art dans l’espace de jeux ouvert à toutes et tous.

Les T-girls ne seront pas oubliées puisque, comme l’année dernière, une élection de Miss Fetish Trav sera organisée le vendredi 26 octobre, en soirée, vers 22h30.
Vous pouvez vous inscrire dès à présent pour y participer. On vous demandera simplement de faire un petit défilé avec votre plus belle tenue, et de manier le fouet sur les fesses d’un soumis. Rien de bien compliqué, pas vrai ?
Les inscriptions sont ouvertes dès à présent. Vous pouvez vous adresser soit directement à moi, soit à Master Taurus (defencer@telenet.be)

Et si vous n’avez pas l’âme d’une show-girl, vous pouvez bien sûr quand même assister à la soirée. Les tickets sont en prévente dès à présent sur le site officiel de l’évènement.

Alors ? Rendez-vous au 26 ? Je l’espère en tout cas !

election 26102018

Les soirées de Prisca en deuil

Je viens de l’apprendre, Prisca, célèbre organisatrice de soirées 3eme sexe libertines à Paris, nous a quitté le week-end dernier. Les causes du décès n’ont pas encore été énoncées de source officielle, je préfère donc taire pour l’instant les infos qui m’ont été transmises et qui ne sont peut-être que rumeurs.

Pour celles et ceux qui n’ont jamais entendu parler de Prisca, c’était une figure incontournable dans la communauté 3eme sexe de Paris, elle organisait de 2 à 3 soirées ou après-midi par mois au Dream, ainsi que, de temps en temps, des soirées fetish. Ces soirées, sous-titrées « Libérez la femme qui est en vous », sont accessibles autant aux T-girls confirmées qu’aux débutantes. Bien sûr, les hommes qui apprécient leurs compagnies sont également les bienvenus.

Je ne la connaissais quasi pas du tout. Habitant Bruxelles et ne me rendant à Paris qu’à de très rares occasions, je n’ai participé à une soirée Prisca qu’une seule fois. J’étais accompagnée d’un ami parisien, habitué de ces soirées, lui, et il nous avait présentées l’une à l’autre. J’ai gardé de Prisca le souvenir d’une personne très enthousiaste, enjouée et disponible.

Quasiment 2 ans après la disparition de notre Shoushou nationale,  voilà un autre coup dur et totalement inattendu qui frappe notre petite communauté.

Toutes les soirées prévues au mois d’août sont annulées. Je ne sais pas encore comment les choses évolueront pour la suite mais dès que j’apprends quelque chose, vous serez bien sûr tenu au courant.