Eroxx (région Geel)

Ca fait longtemps que j’entends parler (en bien) de l’Eroxx, une « discothèque érotique » située en Flandres. Ils organisaient leur soirée « 3eme sexe » le mercredi jusqu’à il y a quelques mois où ils ont eu la drôle d’idée de changer de jour pour le faire le 3eme jeudi, le même jour qu’au club Z. Maintenant que le Z est fermé, mon 3eme jeudi est libre et j’ai pu pousser une pointe jusque là bas. Compte-rendu.
 Eroxx logo
Accès et route : la distance à parcourir depuis Bruxelles est supérieure à 100kms. En général je n’aime pas trop les longues distances, surtout lorsqu’il faut reprendre la route dans la nuit. Les ¾ du trajet se font sur autoroute, les derniers kilomètres sur nationale.
eroxx map
Le GPS sera vraiment le bienvenu et il vous mènera dans un quartier résidentiel, pour terminer au bout d’une impasse où se trouve l’entrée du…
Parking : il est énorme. D’après ce que j’ai pu voir il fait presque tout le tour du club. Au sol, des graviers, attention donc aux talons hauts.
le vaste parking privé
le vaste parking privé
Accueil et prix d’entrée : on sonne, on pousse la porte et on se retrouve dans un hall très spacieux et joliment décoré. La caisse est à droite. C’est une T-girl qui faisait l’accueil. Nous avons pu nous exprimer en français avec elle. Le prix pour les travs est de 15€, il n’y a pas de carte de membre et on ne vous demande pas votre carte d’identité. En échange d’une clé de voiture on reçoit une clé de casier.
eroxx vestiaireVestiaires : ils sont situés juste en face de l’accueil. Il faut descendre un escalier qui mène dans un vaste espace bien éclairé. Les casiers sont clairement numérotés, c’est très facile de se repérer. Il y en a plus de 200. Ce sont des casiers métalliques de taille standard. Quelques poufs pour s’asseoir, plusieurs miroirs et… une ou 2 caméras de surveillance.

Le bar et dance-floor : retour dans le hall d’entrée, une double porte vitrée donne accès à la salle principale. Celle-ci est énorme ! 100m² au bas mot.

la piste de danse, avec les lustres
la piste de danse, avec les lustres

La pièce est géométrique, carrée, le bar est à gauche, il y a une ou 2 personnes préposées au service. J’ai pris du vin blanc. Il était bon et généreusement servi (un verre à l’Eroxx = 2 verres du Mystique). Face au bar se trouve une petite estrade où se déroulent les spectacles. Au plafond, des lustres qui pourraient être en cristal mais à mon avis ce doit être un matériau moins précieux. Des boules à facettes également bien sûr, nous sommes dans l’espace disco. Eparpillées un peu partout, de petites tables hautes, rondes. Il y a également quelques fauteuils de même que des sortes de grands poufs très confortables mais dont on a parfois du mal à s’extraire une fois vautrée dedans.

le restaurant dont seule la première partie était accessible
le restaurant dont seule la première partie était accessible
Restauration : au bout du bar, on trouve l’accès au restaurant. Le soir de ma visite, celui-ci avait été « coupé » en 2 afin de regrouper tous les gens dans une seule et même partie. Les tables sont spacieuses, les banquettes et les chaises très confortables. Lors des « grosses » soirées il doit y avoir un buffet très varié, plats froids et chauds (d’après ce que les photos sur leur site laissent deviner). Ce soir, il y avait le choix entre 2 plats : moules-frites ou carbonnades. Les 2 plats étaient très bons, de même que la soupe qui était proposée. Un cuisinier apportait régulièrement des barquettes de frites qu’il posait sur un chauffe plat. Pour les boissons, il faut passer commande au bar, il n’y en a pas dans l’espace restaurant, si ce n’est du thé et café.
Le fumoir : il est attenant au restaurant, il est spacieux et bien isolé. A aucun moment je n’ai été dérangée par (l’odeur de) la fumée.
Les toilettes et douches : on accède au toilettes directement depuis l’espace dance-floor. Il faut suivre un couloir et les WC sont situés sur le côté droit. Les douches sont dans le même coin que les…
le matelas rond
le matelas rond

Alcôves : elles sont nombreuses et disséminées aux 4 coins d’un vaste espace de jeux. Il me serait totalement impossible après cette première visite de vous les décrire en détails ou simplement de vous en donner le nombre exact. Certaines permettent de s’isoler. D’autres sont conçues pour les adeptes de l’exhib, comme ce grand matelas rond disposé au milieu du passage. Un escalier mène à une sorte de vaste mezzanine propice aux jeux à plusieurs. Un autre escalier mène dans un sous-sol que je n’ai pas eu l’occasion de visiter mais où, m’a-t-on dit, l’ambiance est plus feutrée. On notera aussi la présence d’une pièce décorée dans l’esprit BDSM avec, notamment, un sling. Un peu à l’écart des alcôves « traditionnelles », on trouve une pièce avec un fauteuil de gynéco et, un peu plus loin un bel espace cinéma avec un grand écran et des fauteuils que je n’ai pas oser tester de crainte de ne plus vouloir les quitter !

la pièce
la pièce soumission BDSM
Fourniture de capotes et serviettes : il y a un peu partout des petits paniers remplis de capotes, aucun problème pour en trouver. Chaque alcôve est équipée d’un distributeur de papier absorbant.
Ambiance générale : très bonne ! Le DJ (il m’a semblé que c’était la trav qui était à l’accueil lors de notre arrivée) passe de la musique actuelle, des hits puisés dans le Top 50. Grosse ambiance sur le dance-floor.

Public présent : c’était la soirée « 3eme genre » donc fatalement, beaucoup de T-girls, toutes tranches d’âge représentées. Certaines très jolies. Des hommes seuls aussi, bien sûr, un bon nombre. Quelques couples. Les hommes présents sont là pour les T-girls et ils le prouvent de belle manière ! J’ai aussi repéré un ou 2 gays. Au niveau des tenues, travs et femmes en tenues sexy, quant aux mecs ils ont le choix d’évoluer soit en sous-vêtements, soit tout habillés, y compris dans les alcôves !

vue de l'extérieur
vue de l’extérieur
Points négatifs : j’ai créé cette rubrique car il y avait des choses à dire pour certains endroits mais pour l’Eroxx, je ne vois pas ce que je pourrais dire. J’ai peut-être été un peu déçue par le choix limité au restaurant. Mais bon, c’est vraiment juste pour dire quelque chose…

Mais encore : l’endroit dans son ensemble est très luxueux.  Honnêtement, j’ai déjà visité beaucoup de clubs en Belgique mais c’est assurément l’un des plus beaux. Leur site internet reflète bien d’ailleurs ce côté « over the top ». Tout est très propre, à commencer par les alcôves, très bien entretenues. Inaccessible lors de ma visite mais il y a également un espace jardin qui a l’air très spacieux et qui doit être très agréable pour s’y prélasser en été.

quand la température le permet, ce petit coin de paradis est accessible
quand la température le permet, ce petit coin de paradis est accessible

Tout le personnel du club est souriant et très agréable. A chaque évènement « 3eme sexe », un spectacle transformiste est proposé.

 Conclusion : Je n’étais arrivée que depuis quelques minutes et j’ai directement adhéré à ce club. Il s’en dégage un petit quelque chose d’indéfinissable qui fait qu’on tombe immédiatement sous le charme. Le thème de la soirée attire un public qui est réellement admirateur de T-girls. La présence des femmes n’a pas refroidit les ardeurs des hommes présents, bien au contraire.
Le club Eroxx est LA bonne surprise de l’année 2015, et désormais pas moins que mon club favori en Flandres !
oui oui, j'y étais ! ;-)
oui oui, j’y étais ! 😉

(club visité le 16 avril 2015 – majeure partie des photos empruntées sur leur site officiel)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s