Les soirées de Prisca en deuil

Je viens de l’apprendre, Prisca, célèbre organisatrice de soirées 3eme sexe libertines à Paris, nous a quitté le week-end dernier. Les causes du décès n’ont pas encore été énoncées de source officielle, je préfère donc taire pour l’instant les infos qui m’ont été transmises et qui ne sont peut-être que rumeurs.

Pour celles et ceux qui n’ont jamais entendu parler de Prisca, c’était une figure incontournable dans la communauté 3eme sexe de Paris, elle organisait de 2 à 3 soirées ou après-midi par mois au Dream, ainsi que, de temps en temps, des soirées fetish. Ces soirées, sous-titrées « Libérez la femme qui est en vous », sont accessibles autant aux T-girls confirmées qu’aux débutantes. Bien sûr, les hommes qui apprécient leurs compagnies sont également les bienvenus.

Je ne la connaissais quasi pas du tout. Habitant Bruxelles et ne me rendant à Paris qu’à de très rares occasions, je n’ai participé à une soirée Prisca qu’une seule fois. J’étais accompagnée d’un ami parisien, habitué de ces soirées, lui, et il nous avait présentées l’une à l’autre. J’ai gardé de Prisca le souvenir d’une personne très enthousiaste, enjouée et disponible.

Quasiment 2 ans après la disparition de notre Shoushou nationale,  voilà un autre coup dur et totalement inattendu qui frappe notre petite communauté.

Toutes les soirées prévues au mois d’août sont annulées. Je ne sais pas encore comment les choses évolueront pour la suite mais dès que j’apprends quelque chose, vous serez bien sûr tenu au courant.

Publicités

Les nouvelles du mois

Kikou à toutes et tous !
J’espère que vous allez bien et que ce calendrier coquin continue à vous être utile. Je pense qu’à l’avenir je ne vais plus attendre le début du mois pour vous faire un récapitulatif des nouvelles. Je les annoncerai au fur et à mesure qu’elles me parviennent de sorte à ce que vous soyez prévenu-e-s sans retard.
En attendant, voici quelques nouvelles qui m’ont été rapportées dans le courant du mois de février et je me dois de vous transmettre sans tarder.
Le club Medusa (ex-Scandal’s) a fermé ses portes samedi dernier, le 25 février. Les T-girls y étaient bienvenues mais je n’ai pas eu l’occasion de m’y rendre pour me forger mon opinion au sujet de ce club. On m’informe que ça va devenir une discothèque traditionnelle.
whynotUne nouvelle plus réjouissante est l’annonce de la réouverture prochaine du Club Z à Renaix. Pas de quoi s’exciter cependant, car pour l’instant aucune date précise n’est annoncée et il reste beaucoup de travaux à effectuer. Ce que je peux déjà vous dire c’est que la gérante était une proche de Shoushou et que les T-girls seront bienvenues dans ce club qui sera rebaptisé le « Why Not ».
Ce mois-ci se tiendra la soirée « Election de Miss Trans » au club Shoushou. Les années précédentes elle était organisée en mai, elle a donc été un peu avancée dans l’agenda du célèbre club.
On m’a également fait savoir que le seul sauna gay bruxellois qui « tolérait » les travs, le Club 3000, adopte à présent une politique plus drastique puisque les T-girls sont dorénavant « persona non grata ». Ca fait toujours plaisir…misstransh
Enfin, puisqu’il n’y a rien de mieux à faire à Bruxelles, au moins on pourra aller faire un petit tour au Salon de l’Erotisme, qui se tiendra à la fin du mois au Hall d’Expo de Grand Bigard en périphérie bruxelloise. Entrée à 10€ si vous êtes membre Belswing.
C’est plus ou moins tout ce qu’il y a à savoir pour cette fois.
Amusez-vous bien !

Petites nouvelles des clubs libertins

Nous voici déjà en avril, comme le temps passe vite !

Que faut-il savoir de l’actualité des clubs en Belgique et plus particulièrement de ceux qui proposent des soirées 3eme genre ?

Vous le saurez en lisant ce qui suit :

Tout d’abord il est à noter que le « Shoushou cabaret club » organise ce 15 avril un nouveau méga GangBang alors qu’il y en a déjà eu un le mois dernier. Comme on le sait, il s’agit pourtant d’un évènement trimestriel, mais visiblement pas cette fois. Reste à voir si la fréquence deviendra définitivement mensuelle ou si c’est exceptionnel.

Alors que Shoushou augmente sa fréquence, un autre grand club la diminue : le Mystique proposait depuis octobre dernier une 2ème « Tranny Party », chaque 4ème jeudi, en plus de la traditionnelle « party » du 2ème jeudi.

Et depuis lors, la fréquentation du club lors de ces journées était en chute libre. Moins de monde, moins d’ambiance.

Si la motivation première était l’exploitation du filon « 3eme sexe » dans le but de doubler le profit, force est de constater que c’était une très mauvaise pioche. Quoiqu’il en soit, à partir de ce mois d’avril, on reprend la formule mensuelle, comme à la « belle époque » : une party par mois, chaque 2ème jeudi, de 14h à 1h du matin.

Enfin, du côté flamand, on m’informe de la fin des après-midi « 3eme sexe » au BodyGuard (Courtrai). Je n’aurai pas eu l’occasion de les tester, malheureusement.

Quant aux après-midi/soirées organisées par « Translips », ça fait plusieurs mois qu’elles n’ont pas eu lieu, l’une des organisatrices étant sous le soleil africain depuis tout ce temps. Mais on attend leur retour encore ce mois-ci ou en mai au plus tard.

Quel que soit l’endroit que vous choisirez de fréquenter, je vous souhaite de bien vous y amuser !