Triste fin…

3eme sexe et libertinage

La nouvelle est tombée ce matin, lorsque j’ai allumé mon PC. Le club mythique Shoushou n’est plus.

Ravagé par les flammes ce mercredi 10 novembre, et malgré l’intervention rapide des pompiers, ce matin, il ne reste quasiment plus rien du célèbre club échangiste.

J’ai passé de bons moments dans ce club, l’un des premiers que j’ai visité lorsque j’ai débuté dans le libertinage. J’y ai rencontré tout un tas de monde, des personnes avec lesquelles j’ai développé au fil du temps une vraie amitié.
Le club Shoushou est également l’un des derniers que j’ai visité avant le début de la crise covid. Je me souviens encore, c’était lors du gang bang du vendredi 6 mars 2020. La semaine suivante, la Belgique était confinée.

A l’abandon depuis sa fermeture définitive, annoncée au cours du second semestre de l’année dernière, il avait connu une seconde vie, si l’on peut dire, en devenant…

Voir l’article original 83 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s